android apple arrow cart-big-outline cart-full check chef-hat all-grid bullseye lightbulb circle-medium circle-small clock download download enlarge facebook instagram magnifier menu-arrow-down pointer printer share star twitter user-simple youtube scroll-indicator-fire scroll-indicator-arrow scroll-indicator-arrow scroll-indicator-arrow

L’utilisation d’un fumoir pour une fumaison réussie !

C’est décidé, vous voulez vous adonner au fumage maison ! C’était sans compter les différents modèles de fumoirs proposés sur le marché et les différents types de fumage possibles : vous ne savez plus où donner de la tête ! Pas d’inquiétude, Weber vous accompagne avec les meilleures astuces pour réussir votre fumage sur fumoir et même sur votre barbecue classique ! À vos marques, prêt, fumez !

Première étape : préparer son fumoir

Le fumoir Weber Smokey Mountain Cooker

Le fumoir Weber Smokey Mountain Cooker se décline en trois tailles ce qui en fait un fumoir à charbon idéal pour le fumage à chaud des petits et grands festins ! Pour une préparation optimale :

  • Préparez le premier étage, partie inférieure de votre fumoir ;
  • Disposez la briquette froide à l’intérieur de l’anneau de combustion, sur les bords ;
  • À l’aide de la cheminée d’allumage, faites chauffer quelques morceaux de briquette de charbon ;
  • Versez-la au centre de la briquette froide ;
  • Déposez quelques morceaux de bois de fumage sur les briquettes froides ;
  • Au deuxième étage, remplissez la coupelle avec de l’eau. Cela apportera l’humidité nécessaire à la formation de la fumée ;
  • Reposez les grilles de cuisson et refermez le couvercle ;
  • Ouvrez toutes les aérations ;
  • Pensez à vérifier la température de fumage : le fumage se fait à basse température, entre 90 et 130 °C.

Le barbecue Weber Master Touch E-5770

Ce barbecue est un barbecue à charbon qui peut se transformer en fumoir en un tour de main !

  • Retirez la grille de cuisson ;
  • Ajoutez l’anneau à combustible au-dessus ;
  • Déposez vos briquettes, sur les côtés de l’anneau ;
  • Ajoutez vos copeaux de bois préalablement trempés dans l'eau ou des morceaux de bois de fumage ;
  • Recouvrez avec la plaque de diffusion ;
  • Placez une barquette en aluminium remplie d’eau ;
  • Recouvrez avec les grilles de cuisson GBS et refermez le couvercle ;
  • Positionnez la molette inférieure sur le mode “fumée”.

Astuce ! L’allumage peut se faire en “snake chain”. Disposez les briquettes froides tout autour de l’anneau en laissant un espace vide, recouvrez-les de copeaux humides ou de chunks (morceaux de bois de fumage). Dans l’espace vide, placez quelques briquettes chaudes qui vont, au contact de la briquette froide, créer un allumage en S. Pour un gain de temps, vous pouvez également utiliser des allume-feu si vous le souhaitez. 

Pour quelle technique d’allumage allez-vous succomber pour devenir la star du fumage ?

Les accessoires de fumage

Weber a créé divers accessoires pour permettre un fumage sur tous types de barbecues :

  • La planche en cèdre à faire tremper une heure avant de la déposer sur les grilles de cuisson ;
  • La boîte de fumage perforée dans laquelle placer les copeaux de fumage. À disposer sur la grille de cuisson ;
  • Les copeaux de bois aromatisés pour parfumer délicatement vos plus belles pièces de viande : arômes fruités, saveur whisky, vous serez comblé !
  • Et même des enveloppes en bois de cerisier pour insuffler des arômes et vapeurs dans les aliments.

Deuxième étape : placer la viande dans le fumoir

Moment solennel, déposez le précieux mets sur les grilles afin de lui conférer goût et saveurs fumés. Attention, à vouloir jouer avec le feu, vous pourriez brûler des étapes ! La température de cuisson est primordiale. Pour un fumage à chaud, elle ne doit pas dépasser les 130°C, au risque de cuire trop rapidement votre viande.

Avant de placer la viande sur les grilles, vous pouvez l’assaisonner : herbes aromatiques, marinades sèches ou encore bouquet garni, ce sont autant de possibilités pour un maximum de saveurs !

Deux choix s’offrent à vous pour le positionnement de vos aliments : les déposer directement sur la grille de cuisson ou sur du papier de cuisson. Les pièces doivent être obligatoirement placées au centre des grilles pour une cuisson indirecte, la cuisson directe étant réservée aux grillades standard. Le fumage vertical en suspension existe mais il est davantage préconisé pour les grandes pièces.

Troisième étape : fumer la viande

Le moment fatidique que vous attendiez est enfin arrivé : la fumaison et la cuisson de votre viande. En effet, lors d’un fumage à chaud, ce sont bien les deux processus qui entrent en jeu !

Pour cette étape, il vous faudra faire preuve d’adaptabilité et de dosage. On ne fume pas un morceau de viande rouge de 500 grammes comme un filet de poisson de 150 grammes. Le temps de cuisson pour la chair blanche et la chair brune n’est pas le même !

Le fumage est par définition un mode de cuisson lent et doux qui nécessite d’être patient et précautionneux. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, plus la température sera élevée, moins le délicieux goût fumé sera prononcé.

La cuisson sera plus rapide mais les arômes n’auront pas le temps nécessaire à l’imprégnation du mets comme il en serait le cas sur un fumage plus long. Partez du postulat qu’il faut compter en moyenne 1h30 par 50 grammes à une température d’environ 100°C pour conférer à vos aliments une délicieuse saveur de bois fumé.

Le processus de fumage de poisson prend environ quatre heures quand le temps de fumage de la viande représente le double. Aussi, il vous faudra anticiper pour enfin pouvoir déguster de succulents aliments fumés !

Comment savoir que l’opération de fumage est arrivée à son terme ? Rien de plus simple, une jolie couleur rosée ornera vos aliments. Un thermomètre sonde planté à coeur peut également vous donner une bonne indication.

Quatrième étape : nettoyer votre fumoir Weber après chaque utilisation

Vous pensiez avoir terminé ? Que nenni ! Tout bon cuisinier qui se respecte le sait : nettoyer fait aussi partie du jeu. Il est essentiel de nettoyer votre barbecue Weber après usage avec les bons produits de nettoyage. Cela lui assurera longévité et efficacité. Toutefois, pour ne pas commettre d’impair, nous vous avons concocté quelques astuces pour faire briller votre fumoir de mille feux ! Pour procéder au nettoyage de votre appareil, vous pouvez opter pour :

  • Une brosse en T avec ses poils épais en acier inoxydable et sa poignée ergonomique permettant un nettoyage rapide et efficace de vos grilles de cuisson ;
  • Un nettoyant pour acier émaillé, matériau dont sont faits nos barbecues : à utiliser à l’intérieur et à l’extérieur de votre appareil. Attention ! Utilisez-le lorsque votre barbecue est froid.

En plus des produits de nettoyage, n’oubliez pas de bien vider le bol d’eau et de graisse après chaque utilisation. Astuce ! Certains barbecues comme le Smokey Mountain Cooker sont pourvus d’une housse de protection, lui offrant une résistance à toute épreuve !

La journée est terminée, votre fumoir est désormais rangé et vos mets dégustés. Vous pouvez dès à présent le dire sans rougir ni sourciller : vous êtes devenu un pro du fumage, cette technique de cuisson originale offrant un goût fumé inoubliable aux palais les plus fins.