android apple arrow cart-big-outline cart-full check chef-hat all-grid bullseye lightbulb circle-medium circle-small clock download download enlarge facebook instagram magnifier menu-arrow-down pointer printer share star twitter user-simple youtube

Comment intégrer cet accessoire typique de la cuisine asiatique dans vos menus BBQ maison pour ravir vos invités avec le meilleur sauté du coin ?

Le secret de la cuisine de rue asiatique

La véritable cuisine urbaine asiatique est généralement basée sur la simplicité et le goût. Les plats les plus connus, du Nasi Goreng indonésien au savoureux Phat Thai servi partout en Thaïlande, suivent les mêmes bases, à savoir l’onctueux umami, une chaleur vive et un ingrédient piquant pour la touche finale. Mais le plus important reste la fraîcheur.

Ce ne sont pas des plats qui ont mariné toute la journée. Au contraire, ils sont préparés à feu vif, en particulier le grand classique de la cuisine de rue chinoise, le sauté.

« La fraîcheur des plats est indispensable »

Les utilisateurs de woks expérimentés savent en effet qu’un sauté d’exception dépend de deux facteurs essentiels : la chaleur et la préparation. Et même si l’on peut obtenir des résultats très corrects sur une cuisinière, on ne peut pas exploiter toute la performance d’un wok avec un seul brûleur central, il faut de la chaleur tout autour.

"Le wok est indissociable d’un lit de charbon chauffé à blanc."

Une source de chaleur puissante et fiable est importante, mais des ingrédients frais et bien préparés le sont tout autant. La magie du sauté consiste à saisir les ingrédients dans le wok en leur donnant le goût parfumé de la cuisine chinoise, tout en conservant leur croquant et leur saveur. Pour un sauté dans les règles de l’art, tout ce qui reste plus d’une minute dans la poêle est hors sujet. Les vendeurs de cuisine ambulante asiatique connaissent tous ce secret: le wok est indissociable d’un lit de charbon chauffé à blanc.

Comment cuisiner au barbecue avec un wok ?

Mais il faut du temps pour produire ce lit de charbon. C’est pourquoi l’association du barbecue à gaz Genesis® II Weber et d’un épais wok en fonte est idéale pour reproduire cet environnement propice à la saisie chez vous. Cet ensemble permet à l’utilisateur d’obtenir la chaleur unique de la cuisson au wok, et de bénéficier d’un très haut niveau de stabilité comme de contrôle.

Cette combinaison convient également très bien à d’autres classiques de la cuisine urbaine asiatique, comme les sautés de viande, le riz sauté ou les riches soupes japonaises.

Connaissances culinaires : Qu'est-ce que la sauce soja?

La sauce de soja est l’une des plus anciennes formes de fermentation de l’histoire de l’Homme, et l’une des plus appréciées. Son goût fort, sucré et typique de l’umami provient essentiellement de la fermentation longue des germes de soja (traditionnellement dans le sol).

La sauce de soja constitue la base gustative de nombreux plats en Chine, son lieu d’origine, et dans toute l’Asie de l’Est.

Ingrédients

  • circlePortiones: 4
  • 1 oignon rouge, émincé finement
  • 3 gousses d’ail, émincées finement
  • 7 cm de gingembre, râpé
  • 4 oignons nouveaux, coupés en tronçons de 2 cm
  • 350 g de tofu ferme, coupé en petits cubes
  • 100 g de pois mangetout
  • 50 g de champignons shiitake frais, émincés
  • 1 poivron rouge ou jaune, coupé en fines tranches
  • 1 fresh red chilli , thinly sliced
  • ½ bouquet de coriandre fraîche, hachée grossièrement
  • 100 g de noix de cajou non salées
  • Huile végétale
  • 2 c. à s. de sauce de soja peu salée
  • 1 c. à s. d’huile de sésame
  • 1 citron vert
  • Sel, Poivre, Sucre
  •  
  • Equipement spécial
  • GBS Wok

Instructions

  • 1. Faire préchauffer le barbecue pour la cuisson directe à 200–230°C. Mélanger l’ail, le gingembre, le piment, l’oignon nouveau et l’oignon rouge. Mélanger tous les autres légumes en laissant la coriandre de côté. Réserver ces deux mélanges séparément.

  • 2. Mettre le wok sur le barbecue et attendre qu’il chauffe. Ajouter un trait d’huile – vous devriez voir de la fumée apparaître – puis ajouter le tofu, assaisonner généreusement de sel et de poivre et faire revenir. Réserver sur une assiette.

  • 3. Ajouter un trait d’huile. Ajouter le mélange de piment et d’oignon. Mélanger quelques secondes avant d’ajouter l’autre mélange. Remuer les légumes dans le wok en permanence à l’aide d’une cuillère en bois en les retournant régulièrement pour qu’ils soient constamment exposés à la chaleur du fond du wok. Assaisonner avec une bonne pincée de sucre, de sel et de poivre.

  • 4. Après une ou deux minutes, les légumes devraient commencer à s’attendrir. Ajouter le tofu, la sauce de soja et l’huile de sésame, et remuer le tout. Au bout de 30 secondes, les légumes sont prêts. Mettre les légumes sur un plat, saupoudrer de noix de cajou et de coriandre, presser un peu de jus de citron vert et déguster ! Servir accompagné de riz au jasmin avec des graines de sésame grillées.